Mobilisation éclair devant le siège social d’Alcoa.

(Jeudi 19 avril 2018) Dans le cadre de la semaine de la relève syndicale, les représentants du Comité des Jeunes FTQ et les lockoutés de l’Aluminerie de Bécancour ont participé à une mobilisation éclair devant le siège social d’Alcoa. Une délégation du Comité des Jeunes de la Section locale 712 était sur place pour supporter leurs confrères et consœurs Métallos.

Notre Comité des Jeunes SL 712 en action. Sur la photo nous retrouvons Étienne Zalmus, Cedric Desjardins, David Chartrand (Parrain du Comité des Jeunes FTQ), Jérémie Legault et Frédérick Grenier.

Notre Comité des Jeunes SL 712 en action. Sur la photo nous retrouvons Étienne Zalmus, Cedric Desjardins, David Chartrand (Parrain du Comité des Jeunes FTQ), Jérémie Legault et Frédérick Grenier.

 

Continue reading

Une alliance syndicale internationale voit le jour en aérospatiale

(Montréal, 16 avril 2018) – La délégation du Syndicat des Machinistes (AIMTA) dresse un bilan positif de sa visite en France. Les rencontres tenues avec les grands syndicats français sont le début d’une vaste alliance internationale entre les syndicats de l’aérospatiale d’Europe et d’Amérique du Nord.

Continue reading

Réaction de la FTQ au budget 2018 du gouvernement Couillard

« Tout pour tenter de faire oublier les mesures d’austérité ! »

— Daniel Boyer, président de la FTQFTQ AIMTA #2

Montréal, le 27 mars 2018. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) réagit à ce nouveau budget du ministre des Finances, Carlos Leitão, avec une certaine appréhension. « Malgré les montants substantiels annoncés en santé, en éducation et dans les programmes sociaux, cela comble à peine les milliards de dollars coupés par les libéraux au fil des ans dans ces mêmes programmes. Si, en cette année électorale, le financement des coûts de programmes atteint presque 5 %, tout ça retombe à moins de 3 % les années suivantes. Cela fait en sorte que ces secteurs restent sous-financés, pourtant l’argent est là. Par ailleurs, il est consternant de voir le gouvernement Couillard s’entêter à financer le Fonds des générations, de l’argent qui serait plus utile dans les services publics », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Continue reading