Mise à jour de l’AIMTA pour l’unité Bombardier

Mise à jour de l’AIMTA pour l’unité Bombardier

Après avoir fait plusieurs relances auprès de Bombardier, l’employeur nous a avisées verbalement qu’il ne se qualifie pas au programme subvention salariale d’urgences du Canada (SSUC). Cependant, ce dernier refuse de nous confirmer cette information par écrit.

Parmi les critères du gouvernement fédéral permettant à une entreprise de se qualifier se trouve la comparaison des revenus d’une entreprise d’un même mois en 2019 et 2020. Les périodes de référence pour se qualifier sont du 15 mars au 11 avril.

Dans un premier temps, due aux nombreuses livraisons d’avions durant le mois mars 2020, l’employeur n’a pas enregistré une perte de minimum 15% de ses revenus. Il n’est donc pas éligible pour la subvention de 847$ par semaine.

Par contre, comme la reprise des activités est prévue pour le 5 mai prochain, le syndicat revendique toujours l’inscription de Bombardier au SSUC pour la 2e période, soit du 12 avril au 9 mai.

Le programme est disponible par le gouvernement fédéral jusqu’à concurrence de 12 semaines.

L’enjeu principal est le lien d’emplois puisque la rémunération brute de 847$ par semaine serait payée par l’employeur et remboursée par le SSUC. Avec le lien d’emplois vient le maintien de la couverture complète de l’assurance collective, assurance vie et prestation d’invalidité entre autres. De plus, la contribution au fonds de pension serait maintenue pour la période couverte.

Nous le répétons, les mêmes demandes ont été faites aux employeurs Bombardier, Airbus et Stelia.

Deux des trois entreprises y ont adhéré en démontrant leur volonté de discuter avec le syndicat afin d’en arriver à une entente. Ce n’est toujours pas le cas avec Bombardier.

Nous sommes toujours en attente d’une confirmation à savoir si Bombardier se qualifie à la SSUC pour la période du 12 avril au 9 mai. Si tel est le cas, nous revendiquerons le recours à ce programme pour les membres de la section locale 712 du syndicat des Machinistes. Cette voie est plus avantageuse que la PCU actuelle avec 2000$ /Mois (imposable lors de votre prochain rapport d’impôt) ou l’assurance-emploi.

Dès que nous aurons des développements, nous vous en tiendrons informés.

Yvon Paiement  Président, Section locale 712, AIMTA                                                      Éric Rancourt, Agent d’affaires, District 11-AIMTA