Que proposent les partis politiques québécois pour s’attaquer aux problèmes de main-d’œuvre?

(Montréal, 7 septembre 2018)- Notre difficulté à répondre à la forte demande en main-d’œuvre au Québec est un boulet à la cheville de l’économie qui s’alourdit chaque jour. Cette semaine, la Banque de développement du Canada a avancé que les problèmes de disponibilité de main-d’œuvre pourraient s’étirer sur une décennie.

Continue reading

Le Groupe français Lauak conclut un accord pour l’achat de Bombardier Centre de Tubes

(Montréal, 31 août 2018)- En rachetant les activités de tuyauteries et canalisations de Bombardier, le Groupe français Lauak fait ses premiers pas en Amérique du Nord. Pour le Syndicat des Machinistes, cette situation représente une opportunité de sécuriser des emplois et de voir les activités du site de Mirabel prendre de l’expansion.

« Lauak est un leader mondial dans le domaine des tuyauteries et des canalisations en aérospatiale. Lauak compte utiliser sa nouvelle usine pour diversifier sa clientèle en Amérique du Nord alors que le Groupe a déjà deux de ses clients à Mirabel avec Airbus et Stelia et qu’on parle d’embaucher des travailleurs. Alors on ne peut que voir ça de façon positive, explique le coordonnateur québécois du Syndicat des Machinistes, David Chartrand.

Bombardier avait fait l’acquisition du Centre de tubes de Mirabel en 2008 au moment où GE Elano avait pris la décision de cesser ses opérations à Mirabel. L’objectif était alors de sécuriser l’approvisionnement en tubes aéronautiques pour ses usines au Québec.

Le Groupe LAUAK compte parmi ses clients les constructeurs Airbus, Dassault Aviation, Embraer, Airbus hélicoptères et IAI, les entreprises d’aérostructures Stelia, Daher et Latécoere et les équipementiers Liebherr et Safran. Le Groupe opère cinq usines en France et une au Portugal. L’acquisition du site de Mirabel porte donc son nombre total d’usines à sept. Le Syndicat des Machinistes compte une soixantaine de membres sur le site du Centre de Tubes.

Le Syndicat des Machinistes est le plus important syndicat au monde en aérospatiale avec plus 184 000 membres répartis sur 1 000 conventions collectives.

Représentant depuis 1940 des dizaines de milliers de travailleurs et de travailleuses en aérospatiale au Québec, nous retrouvons aujourd’hui des membres des Machinistes au sein d’entreprises majeures comme Bombardier, Airbus, Rolls Royce, Héroux-Devtek, Safran Landing (Messier Bugatti Dowty), L3-MAS, AJ-Walter, Air Canada, Air Transat et Siemens.

Les Machinistes seront présents durant l’élection provinciale

Hier, des représentants du Syndicat des Machinistes se sont joints aux autres membres de la Coalition syndicale pour une conférence de presse sur le bilan de notre précampagne électoral et nos actions à venir.  Nous sommes convaincus que nous avons notre place dans les débats de société au Québec notamment ceux qui auront lieu durant cette élection. D’ailleurs, selon un sondage réalisé par la firme CROP qui a rejoint 2034 personnes dans tout le Québec, 65% des personnes interrogées sont du même avis que nous. Donc durant cette élection, attendez-vous à nous entendre sur le salaire minimum à 15$, l’assurance-médicaments, la privatisation de nos services et de nos sociétés d’État ainsi que tout autre sujet concernant les travailleurs et les travailleuses du Québec.

Continue reading

Le prochain gouvernement doit agir pour la survie de notre industrie aérospatiale

(Montréal, 21 août 2018) – À l’aube des élections 2018, le Syndicat des Machinistes désire envoyer un message clair aux partis politiques. Durant la prochaine campagne, il faudra parler de l’avenir de notre industrie aérospatiale. Le milieu de l’aviation vit présentement son troisième âge d’or depuis l’ère du jet et nous sommes en excellente position pour que l’ensemble de la société québécoise puisse en profiter. C’est pourquoi nous adressons une série de recommandations aux partis politiques québécois. Nous invitons d’ailleurs tous les membres de la Sections Locale 712 à télécharger le documents détaillants nos recommandations en cliquant sur le lien suivant https://we.tl/t-qYLwOQlRp9Continue reading

Déclaration des Machinistes sur la commande de 60 appareils A220-300 par Jet blue

Washington, 10 juillet 2018- « Cette commande nous met en bonne position pour sécuriser les emplois des travailleuses et travailleurs québécois de l’aérospatiale souligne le coordonnateur québécois du Syndicat des Machinistes David Chartrand. Même si la confirmation du changement de nom du programme nous a fait un pincement au cœur, au final l’important c’est que le carnet de commande de cet appareil nous permettent de garder et de créer de bons emplois en aérospatiale au Québec. »

Continue reading

Trois nouveaux Machinistes diplômés du Collège FTQ-Fonds

 Le 7 juin dernier, Stéphane Paré, Jérémi Legault et Pietro Timeo se sont vus décerner le diplôme du Collège FTQ-Fonds après une session de cours qui s’est échelonné sur 5 semaines. Créé en 1999, le Collège FTQ-Fonds contribue à former les leaders du mouvement syndical. Grâce aux enseignements qui leur ont été transmis, les trois syndicalistes étudiants bénéficieront des outils nécessaires pour apporter leur contribution au Syndicat des Machinistes et au mouvement ouvrier dans son ensemble. 

Continue reading