Le syndicat des Machinistes (Section locale 712) fait reculer Bombardier

(Ce bulletin s’adresse aux membres de l’Unité Bombardier)

Imposition du paiement des journées de vacances aux travailleurs et travailleuses mis à pied  

Le syndicat des Machinistes (Section locale 712) fait reculer Bombardier

Montréal, 25 mars 2020 -Hier (24 mars), votre syndicat a contacté son conseiller juridique au sujet de la décision de Bombardier d’imposer le paiement des journées de vacances aux travailleurs et travailleuses mis à pied.

Votre Section locale a ensuite décidé d’envoyer à Bombardier un grief collectif et syndical pour contester la décision de l’employeur d’imposer aux travailleurs et travailleuses le paiement de leurs vacances pour l’année 2019.

Ce matin des représentants de l’AIMTA, Section locale 712, ont rencontré Bombardier pour s’opposer à cette décision. En réaction à la contestation des Machinistes, l’employeur a révisé sa décision (voir copie du grief ICI et de l’avis juridique ICI).

Le droit de choisir le moment de prendre vos vacances ça vous appartient.

Les vacances restantes pourront être utilisées jusqu’à la fermeture estivale de 2020. Pour ceux qui voudraient se faire payer leurs vacances de façon volontaire, ils pourront le faire en s’adressant au centre de services aux employés (CSE), avant le 13 avril 2020.

Pour communiquer avec le CSE :

Téléphone 514 855-5001 poste 57474

Courriel: cse_canada@aero.bombardier.com